Vidéo poker : les stratégies de base et leur adaptation aux différentes variantes

Au Vidéo Poker, votre adversaire est la machine. Vous pouvez la prendre en grippe et user vos nerfs au fur et à mesure de jeux, mais il y a mieux à faire. Effectivement, si la machine est certes votre adversaire, elle est aussi celle qui peut vous faire gagner gros. D’adversaire, essayons donc plutôt de la transformer en alliée.

La stratégie de base

Comme pour tous les jeux de casinos réels ou virtuels, le Vidéo poker a une stratégie de base. La voici.

  • Si vous n’avez absolument rien, bien sûr il vous faut échanger vos 5 cartes. C’est un peu désolant, mais c’est ainsi de temps en temps. Il n’y a pas de quoi s’affoler.
  • Si vous avez une belle carte de grande valeur, même si elle est seule pour le moment, gardez-la et échangez les 4 autres.
  • Si vous avez une paire, bien sûr vous la conservez. Comme précédemment, si vous avez deux cartes intéressantes, mais orphelines pour le moment, gardez-les tout de même et échanger les 3 autres cartes.
  • Si vous avez un brelan, cela va de soi, vous n’échangez que deux cartes.
  • De même, si vous avez deux paires ou un début de quinte formé, alors vous n’échangerez qu’une seule carte.
  • Enfin, si vous êtes « servi »… c’est que la chance vous a souri. Félicitations !

Adapter sa stratégie selon la variante jouée

Dans la version « Jacks or better » du Vidéo Poker, puisque l’on recherche avant tout des valets et toutes les cartes supérieures à eux, il est bien inutile de conserver les cartes de petite valeur. Même si vous avez une paire, échangez-la, car la probabilité de réussir à former un brelan est ici très faible.

Au « Tens or better », c’est le même principe que précédemment, mais l’on commence à partir du 10.

Lors des parties de « Deuces Wild », les « 2 » deviennent les cartes les plus importantes. Ce sont désormais des Jokers. Les « grosses » cartes ne seront plus à conserver systématiquement. Par contre, à l’aide des « 2/jokers », il devient un peu plus facile de constituer des suites. Envisagez cette option plus fréquemment que dans les autres variantes.

Pour terminer, parlons du « Joker Poker ». Dans cette variante, puisqu’un Joker a été ajouté au jeu, les probabilités de chacune des combinaisons changent. As, rois et paires doivent être privilégiés. Ainsi que les jokers bien évidemment.

Ces stratégies spécifiques doivent toujours être jumelées à la stratégie de base pour obtenir les meilleurs résultats.

Par ailleurs, n’oubliez jamais de respecter objectifs tant de budget, de temps que de gain.

Enfin, avant de commencer, vérifiez toujours le tableau de gain. Pour ne pas avoir à le décrypter entièrement à chaque fois, voici un simple conseil. Au « Jacks or better », regardez la ligne de la couleur, elle devrait payer 6 unités de gain. La ligne du full devrait pour sa part être gratifiée de 9 unités de gain. Si ce n’est pas le cas, ne jouez pas avec ce Vidéo Poker et essayez-en un autre.